.
-

Palafox y MelciI (José de), duc de Saragosse, maréchal espagnol, né à Saragosse en 1776, mort à Madrid le 15 février 1847. D'après un document publié par un de ses biographes,  Rodriguez Solis, son nom véritable était José Rebolledo de Palafox. Très jeune, il aborda la carrière militaire dans les gardes de corps en 1792; en 1808, il était sous-lieutenant. Il accompagna Ferdinand VII à Bayonne où il travailla, d'accord avec d'autres Espagnols, pour faire évader le roi; mais. n'ayant pas réussi (on ne sait pas bien si c'est à cause du refus de Ferdinand), il retourna en Espagne. Rentré à Saragosse en mai 1808, il se mit à la tête du peuple révolté contre les troupes de Napoléon, et ayant été nommé Capitan general d'Aragon par acclamation populaire, Palafox déclara la guerre à l'empereur. 

Pour donner plus d'autorité à ses démarches, Palafox réunit les Cortès du royaume d'Aragon, qui le confirmèrent dans la charge de premier chef militaire. Aidé par toutes les classes sociales de Saragosse, il soutint avec héroïsme un premier siège; les troupes impériales durent se retirer. Palafox sortit alors de Saragosse pour occuper la ligne de l'Ebre et refoula les Français jusqu'au Nord. Le gouvernement lui ordonna de se rendre à Tudela en perdant les avantages conquis, et il dut résigner le commandement de son armée. De retour à Saragosse, où il était toujours très aimé, Palafox dirigea la défense, lors du second siège, contre les maréchaux Moncey, Lannes, Mortier et Junot; il la prolongea près de trois mois, presque sans ressources. Il refusa toujours de capituler. Frappé par l'épidémie, que la grande quantité de cadavres avait fait naître dans la ville, il fut enfin fait prisonnier. Il fut amené à Vincennes où il resta enfermé d'avril 1809 à décembre 1813. 
-

José de Palafox.
Le général Palafox, par Goya.

Libéré à la suite du traité de Valence, Palafox se rendit auprès du roi Ferdinand qui l'envoya en Espagne pour préparer sa rentrée. Il retourna pour peu de temps à sa capitania general d'Aragon et puis demeura éloigné de la cour et des affaires politiques jusqu'à 1820, travaillant à la Camara de Guerra.  De 1820 à 1823, Palafox eut le commandement de la garde royale; mais, à cause d'un manifeste publié en défense de la constitution à l'arrivée des troupes du duc d'Angoulême et de la retraite du gouvernement et des Cortès à Cadix, il fut dépouillé de ses honneurs par le nouveau gouvernement absolu. De nouveau capitàn general d'Aragon en 1836, Palafox occupa dans les années suivantes divers autres emplois dans l'administration de l'armée. Il fonda enfin l'Asile des Invalides, dont il fut nommé directeur. Ii fut aussi membre de l'Estarnento de Proceres (Sénat des Cortès d'après la constitution de 1834) et sénateur. Son titre de duc de Saragosse, il le dut, soit à Ferdinand VII, soit à la reine Marie-Christine; on n'est pas fixé sur ce point. (R. Altamira).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.