.
-

Ottokar II (Przémysl) se révolta eu 1248 contre son père, Venceslas III, roi de Bohème, qui le tint quelque temps prisonnier, et acquit l'Autriche et la Styrie par son mariage avec Marguerite, héritière de ces Etats, qu'il défendit avec succès contre Béla, roi de Hongrie. Il succéda à son père en 1253, dirigea avec les chevaliers teutoniques et le margrave de Brandebourg une croisade coutre les Prussiens encore païens, les soumit, et bâtit Koenigsberg. Il refusa en 1271 la couronne impériale. Institué par le duc Ulric héritier de la Carniole et de la Carinthie en 1209, il défit en 1273 les Hongrois unis contre lui à Philippe, frère de ce prince. Il refusa de reconnaître empereur Rodolphe de Habsbourg, qui le mit au ban de l'empire, lui enleva l'Autriche, la Styrie, la Carniole et la Carinthie, et le força de lui prêter hommage pour la Bohème et la Moravie. Ouest reprit les armes contre l'empereur, et fut battu et tué, en 1278 dans la plaine de Marscfeld.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.