.
-

Otho (Valentinus), mathématicien né probablement à Magdebourg vers 1550, mort à Heidelberg vers 1600. Il vint en 1575 à Wittemberg s'offrir à Rheticus pour l'aider dans ses travaux, hérita l'année suivante de ses papiers, notamment du manuscrit inachevé de sa trigonométrie avec tables, qu'il termina et chercha à publier. Après avoir échoué auprès de l'empereur Rodolphe II, dont le prédécesseur lui avait promis son appui, il revint à Wittemberg, où il obtint une chaire de mathématiques; mais, compromis avec Peucer comme calviniste, il dut se réfugier auprès de l'électeur palatin Frédéric IV, grâce auquel il put enfin éditer, en 1596, l'important Opus palatinum de triangulis, a Georg. Joach. Rhetico coeptum, a L. Valentino Othone consummatum. A sa mort., on retrouva dans ses papiers le manuscrit original des Revolutiones de Copernic, et la grande Table dans laquelle Rheticus avait calculé avec 15 décimales les sinus des arcs de 10' en 10". Cette Table que Otho, par une singulière erreur de mémoire, croyait avoir laissée à Wittemberg, fut complétée et publiée en 1613 par Pitiscus, sous le titre de Thesaurus mathematicus.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.