.
-

Oenopide

Oenopide, natif de l'île de Chio, et probablement contemporain d'Anaxagore (Ve s. av. J.-C.), avait voyagé en Égypte et y avait, comme Pythagore, puisé une portion de son savoir, notamment la connaissance de l'obliquité de d'écliptique . Elien lui attribue l'invention, que Censorinus rapporte à Philolaus, du cycle de cinquante-neuf ans pour faire concorder l'année lunaire avec l'année solaire. 

Oenopide faisait celle-ci de 365 jours 22/60 (près de 9 heures), ce qui ne s'accordait guère avec l'année égyptienne, qui était de 365 jours 6 heures. Il avait placé à Olympie une tablette de bronze, donnant une explication de son cycle, assez inexact, qui devait servir à régler le calendrier grec.

Oenopide regardait la Voie lactée comme la route qu'aurait primitivement suivie le Soleil. L'astre du jour, reculant d'horreur à la vue du banquet d'Astrée, serait sorti de son ancienne voie pour prendre le chemin actuel du zodiaque. Ce n'est là sans doute qu'un enjolivement poétique, postérieurement ajouté à l'astronome de Chio. (Hoefer 1873).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.