.
-

Oehlenschlaeger (Adam), né en 1779 au château royal de Frédériksberg, près de Copenhague, où son père était régisseur, étudia d'abord le droit. Il s'était fait connaître par quelques poésies légères, lorsqu'il voyagea en Allemagne, où il se lia avec Goethe et Tieck. Il séjourna deux ans en France, parcourut l'Italie et la Suisse et passa plusieurs mois chez madame de Staël à Coppet.

Rentré dans sa ville en 1810, il fut fait professeur d'esthétique à l'université de Copenhague. Il fit un second voyage en Allemagne et en Italie en 1817-1818, et un voyage postérieur en France. Il mourut en 1850. 

Tirant ses sujets de l'Edda et des traditions nationales, il a été le chantre de la mythologie nordique et des héros scandinaves dans la plupart de ses nombreuses tragédies, qu'il a lui-même traduites en allemand, avec ses comédies et ses deux principaux poèmes, les Dieux du Nord et Aladin, 18 vol. in-16. Jean-Jacques Ampère a contribué à le faire connaître en France dans son ouvrage intitulé Allemagne et Scandinavie, 1833.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.