.
-

Novikov (Nicolas Ivanovitch), écrivain né sur le domaine d'Avdotchino (gouv. de Moscou) le 8 mai 1744, mort à Avdotchino le 12 août 1818. Officier d'un réginient de la garde, Catherine Il le distingua et lui donna un emploi administratif, auquel il renonça dès 1768 pour se vouer à la littérature. Il débuta par des journaux satiriques (le Bourdon, 1769-70; le Peintre, 1772-73) et des essais d'histoire littéraire (Dict. d'hist. de la litt. russe, 1772), entreprit la publication d'une Bibliothèque des anciens auteurs russes (1773), puis fonda en 1777 l'Aurore (Utrennii Svet), revue hebdomadaire qu'il continua plus de dix ans sous divers titres, assuma en 1779 la direction des Nouvelles de Moscou. Il s'occupa activement de développer la franc-maçonnerie en Russie, ce qui lui valut quatre années d'emprisonnement (1792-96).
Novikov (Olga, née Kiréev), écrivain née à Moscou le 29 mars (10 avril) 1840, d'une famille d'ancienne noblesse. Elle a épousé en 1859 le général Jean Novikov, curateur de l'Université de Saint-Pétersbourg (m. en 1890) et dont le frère a été ambassadeur de Russie à Vienne et à Constantinople. Entraînée par le dévouement de son frère Nicolas Kiréev, mort en héros en 1877, elle a voulu, elle aussi, servie la cause slave. C'est son patriotisme qui lui a mis la plume à la main. Dans la crainte de créer des difficultés à son beau-frère par la franchise de ses convictions politiques, elle garda d'abord l'anonyme et ne signa ses publications que de ses initiales : O. K. Elle publia en russe, en anglais et en allemand des livres et des articles qui eurent un rand retentissement en Europe et lui conquirent immédiatement l'amitié des Gladstone, des Carlyle, des Froude, des Kinglake, des Tyndall, des Frohschammer, des Riehl, etc.

Ses principales publications sont ls Russia wrong? (Londres, 1877); Friends or Foes? (Londres, 1878); Russia and England from 1876 to 1880; a Protest and an Appel (Londres, 1880); Skobeleff and the Slavonic Cause (Londres, 1884); Unsterblichkeitslehre nach der Bibel, etc. Novikov a publié, en outre, de nombreux et remarquables articles dans la XIX Century, le Fraser's Magazine, la Contemporary Review, le Daily Graphic, le Russ d'Aksakov, la Gazette de Moscou, la Revue russe, etc. Les thèses religieuses et politiques qu'elle soutient sont principalement la glorification de l'orthodoxie et celle du nationalisme. (E. Michaud).

Novikov (Igor). - Physicien et astrophysicien, né en 1935 en Union soviétique, où il a tété l’étudiant de Zeldovich, avec qui il a travaillé notamment sur la théorie des trous noirs. Il s’est également intéressé aux disques d’accrétion autour de ces objets, ainsi qu’aux possibilités que les trous noirs pourraient offrir de voyager dans le temps. Novikov est aujourd’hui professeur à l’université de Copenhague, où il enseigne la cosmologie et l’astrophysique relativiste.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.