.
-

Nicolas V

Nicolas V (Pierre de Corbière), antipape du 12 mai 1328 au 15 août 1330. Il mourut en 1336. et il fut enterré honorablement dans l'église des Minimes, à Avignon. Avant d'entrer dans l'ordre de Saint-François, il avait été marié.
Nicolas V (Thomas Parentucelli) a été le 215e pape. Il a été élu le 6 mars 1447, et est mort le 24 mars 1455. Il était né à Sarzane (Lunégiane), fils d'un médecin; il avait été nommé évêque de Bologne et créé cardinal par Eugène IV. Au mois de février 1448, il conclut avec l'empereur Frédéric III un concordat qui supprimait la plupart des avantages que l'Allemagne avait retirés de son adhésion aux décrets du concile de Bâle

Le 9 avril 1449, il obtint l'abdication de Félix V, que ce concile avait élu pape au mois de novembre 1439. Cette abdication eut lieu conformément aux articles dressés à Lyon, l'année précédente, par les soins de Charles VII annulation de toutes les censures portées contre Félix, le concile de Bâle et leurs adhérents; maintien dans leurs titres, dignités et emplois de tous les cardinaux et de tous les officiers nommés par Félix. Aussitôt après, Félix fut fait premier cardinal, évêque de Sardaigne, légat et vicaire perpétuel du Saint-siège dans les terres du duc de Savoie. Il avait été aussi stipulé qu'un concile général serait convoqué l'année suivante; mais cet article ne fut pas exécuté. 

L'année suivante (1450) fut employée à la célébration d'un jubilé, qui attira à Rome tant de pèlerins, que beaucoup furent étouffés dans les églises et ailleurs, et d'autres poussés, par-dessus les ponts, dans les eaux du Tibre. Vers le même temps étaient entreprises avec l'empereur Constantin des négociations que fit échouer la résistance des Grecs à la réunion des deux Eglises. En 1453 (19 mai), Méhémet Il s'empara de Constantinople. L'année précédente (18 mars 1452), Nicolas avait couronné à Rome l'empereur Frédéric III et sa femme Eléonore; il lui avait même attribué, de sa pleine puissance, la couronne de fer des Lombards, laquelle, suivant l'usage, ne devait être reçue qu'à Milan. Au lieu de réclamer la convocation promise d'un concile général, Frédéric proposa une croisade. Le pape exhorta les princes à l'entreprendre. Pour les frais de l'expédition, il leva une dîme sur toutes les églises. Mais, malgré la prise de Constantinople, les rois et les peuples refusèrent de prendre la croix, et la dîme ne profita qu'à la cour de Rome. Nicolas l'employa magnifiquement à de formidables travaux de fortification, à la réparation des ponts et des aqueducs, à la restauration des églises, à la reconstruction du Borgo, à l'achat de manuscrits et à la protection des savants et des artistes. 

Au commencement de l'année 1453, ce pape fit pendre, avec neuf de ses complices, Stefano Pecaro, qui avait formé une conspiration pour établir une république à Rome. (E.-H. Vollet).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010 - 2013. - Reproduction interdite.