.
-

Nicolaï

Nicolaï (Nicolas de), gentilhomme dauphinois, né en 1517, mort à Paris en 1585, voyagea pendant seize ans en Europe et en Orient, entrant quelquefois au service des pays qu'il visitait, et fut, à son retour, valet de chambre et géographe ordinaire du roi Charles IX. Il publia en 1567 Navigations et Pérégrinations orientales de Nicolas de Nicolaï, in-fol.
Nicolaï (Jean), né près de Stenay, en 1592, entra très jeune dans l'ordre de Saint-Dominique, enseigna la théologie à Paris, et y mourut en 1673. On lui doit une bonne édition annotée de la Somme théologique de saint Thomas d'Aquin, Paris, 1663, in-fol., et Lyon, 1685-1686, 2 vol. in-fol.; une édition de la Chaîne d'or, et une édition du Commentaire sur le Livre des Sentences de Pierre Lombard du même saint.
Nicolaï, famille française qui s'est distinguée dans la magistrature, et originaire du Vivarais. Deux membres de cette famille, Aimar-Ch.-Fr., marquis de Nicolas, président du Grand-Conseil de 1776 à 1778, et Aimar-Ch.- Marie de Nicolaï, premier président de la Cour des comptes et membre de l'Académie française, périrent sur l'échafaud révolutionnaire en 1794.
Nicolaï (Ch.-Frédéric), né à Berlin en 1733, était fils d'un libraire, et tint une librairie dans sa ville natale, en même temps qu'il s'adonna à la littérature. Il fut l'éditeur et le principal auteur d'un ouvrage périodique, la Bibliothèque allemande universelle, 1765-1792, qui fut suivie de la Nouvelle Bibliothèque allemande universelle, 1800-1805. L'une et d'autre exercèrent une influence en AIlemagne, en essayant d'ébranler les fondements du christianisme. On a aussi de lui une Description de Berlin et de Potsdam, 3 vol.; une Description d'un voyage en Allemagne et en Suisse, 12 vol. in-8° des romans et divers autres ouvrages.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.