.
-

Niccolo d'Arezzo (Niccolo Selli, dit). - Sculpteur et architecte né à Arezzo (Italie) vers 1350, mort à Bologne en 1417. On ne lui connaît pas de maître et l'on croit que son premier ouvrage fut une suite de bas-reliefs qu'il exécuta à Pise et qui ont été perdus. Appelé à Florence vers 1380 pour y diriger la restauration du campanile de Santa Maria del Fiore, il se distingua dans cette mission délicate par le goût le plus pur en même temps qu'il y fit voir une science consommée; il passa trois années dans cette ville, que la peste de 1383 l'obligea de quitter, et il revint à Arezzo : on lui doit le fronton du couvent de la Miséricorde et les belles statues de Saint Grégoire et de Saint Donat dont il est décoré. Puis il fit à Florence un second séjour marqué par d'importants travaux, tels que l'Évangéliste assis (à la cathédrale), puissante et originale figure, pleine d'animation et de vie, et les deux figurines de marbre blanc qui se voient sur l'un des pilastres d'angle de l'église d'Or San Michele. Niccolo d'Arezzo fut au nombre des artistes qui prirent part au concours pour les fameuses portes du Baptistère de Florence. Enfin il alla s'établir à Milan. Son dernier ouvrage, et le plus remarquable peut-être, fut le Mausolée et la statue du pape Alexandre V (à Bologne, dans la chapelle des Frères Mineurs). Il avait été également employé à Rome, par le pape Boniface IX, comme architecte, aux fortifications du château Saint-Ange. (G. C.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.