.
-

Negruzzi (Constantin). - Poète moldave, né à Iassy en 1809, mort à Iassy en 1866. Disciple de Pouchkine, il fut mis en lumière par un poème épique, Aprode Purice; publia : des Nouvelles et scènes historiques dont l'une, Alexandre Lepusneano, eut un grand succès (trad. dans Revue d'Orient, 1864); Péchés de jeunesse (vers et prose); traduisit Pouchkine et Victor Hugo. Son fils a publié ses oeuvres complètes (Bucarest, 1872, 3 vol.). Il fut l'un des chefs du parti libéral à l'assemblée de Moldavie, et ministre du prince Couza (juin 1861).
Negruzzi (Jacques). - Littérateur roumain, né à Iassy le 14 janvier 1843, fils du précédent, professeur à l'université de Iassy, puis de Bucarest (1885). Il fonda en 1867 une revue (Controrbiri literare) où il a publié des poésies lyriques, ballades, sentences, une idylle en cinq chants (Mironasi Florica), des nouvelles (Copies d'après nature), un roman (Mihain Vereanu), etc. Il a traduit Schiller et fait représenter des comédies.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.