.
-

Neander (Michel), né en 1525, fut à Wittenberg l'élève de Mélanchthon, puis professeur à Nordhausen et recteur à Hefeld, où il mourut en 1595. On a de lui des ouvrages de grammaire et de philologie, dont les principaux sont : Erotemata linguae Graecae; Tabulae linguae Graecae et Elegantia linguae Graecae.
Neander (J.-A.-Guillaume), né à Göttingen en 1789, de parents juifs, se fit luthérien, et devint en 1812 professeur de théologie à Heidelberg. Il fut appelé la même année à l'université de Berlin, et fut nommé conseiller du consistoire supérieur et membre de l'Académie des sciences. Il mourut en 1850. Les principaux parmi ses nombreux ouvrages, écrits en allemand, sont : Sur l'empereur Julien et son temps; Saint Bernard et sort temps; Saint Chrysostome et l'Eglise de son temps, surtout celle d'Orient, 2 vol.; Histoire universelle de la religion chrétienne et de l'Eglise, 5 vol. en 10 tomes; Histoire de la fondation et du gouvernement de l'Eglise par les apôtres, 2 vol., et la Vie de J.-C. dans son enchaînement historique, réfutation du livre de Strauss.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.