.
-

Nasmyth, (James), mécanicien et astronome né à Edimbourg le 19 août 1808, mort à Londres le 7 mai 1890. Fils du peintre Alexandre Nasmyth, il montra de bonne heure de grandes aptitudes pour les mathématiques et la mécanique, travailla de 1829 à 1831 chez le constructeur Maudsley, puis fonda à Particroft, près de Manchester, un important établissement qui prospéra rapidement sous le nom de fonderie Bridgewater et qu'il pourvut d'un outillage perfectionné. Parmi ses nombreuses inventions, il faut surtout citer le marteau-pilon, dont il parait avoir eu l'idée en même temps que le Français Bourdon. On lui doit également une cuiller de sûreté pour les fondeurs, un ventilateur pour les mines; un laminoir, une machine marine, etc. Il s'était retiré en 1837 à Penshurst (comté de Kent), s'occupant avec passion d'astronomie et prenant, avec des appareils de sa construction, des photographies du soleil et de la lune, qui comptaient parmi les plus remarquables qu'on ait encore obtenues. Il a publié Remarks on Tools and Machinery (Londres, 1858); The Moon considered as a Planet, of World and a satellite (1874), en collab. avec J. Carpenter. L. S. 
Pendant l'éclipse totale de Soleil du 28 juillet 1851, Dawes (1799-1868) avait observé que la photosphère est formée d'un très grand nombre de petits amas allongés de matière incandescente, séparés par des intervalles obscurs, et que ces amas présentent l'aspect de brins de paille inégaux, ayant une disposition analogue à ceux des toits de chaume. Nasmyth et E. J. Stone ont fait les mêmes observations en 1852. (Lebon, 1899).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.