.
-

Nadir-Shah ou Thamasp-Kouli-Kan, né dans le Khorassan en 1688, au sein d'une tribu de pasteurs turkmènes, fut obligé de prendre les armes à l'âge de 15 ans pour défendre son héritage. Il s'empara de Kélat, qui devint le berceau de sa puissance. Entré au service du roi de Perse Thamasp II, il prit le titre de Thamasp-Kouli-Kan, c. à d. Khan serviteur de Thamasp

Par ses victoires il replaça sous la domination du roi de Perse toutes les provinces envahies par les Russes, les Turcs et les Afghans. Poursuivant ses vues ambitieuses, il déposa Thamasp Il en 1752, et lui donna pour successeur son fils Abbas III, âgé de 6 mois. Il se lit proclamer souverain en 1736, après la mort d'Abbas III, en qui s'éteignit la dynastie des Sophis. Il conclut aussitôt un traité avantageux avec la Porte ottomane, défit les Afghans, s'empara de Lahore, s'avança à l'intérieur de l'Inde, prit Delhi, et dicta au Grand Moghol une paix chèrement achetée par ce prince.

Il fit ensuite la guerre aux Turkmènes soulevés et aux Ottomans. Par ses cruautés et par son avarice il provoqua des révoltes jusque dans sa propre famille, et les chefs de son armée l'immolèrent à leur vengeance en 1747. Il avait tenté en vain de réunir toutes les sectes de l'Islam.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.