.
-

Nachtigal (Gustav), explorateur  né à Eichstedt, près de Stendal (Allemagne), le 23 février 1834, mort en mer, en face du cap Palmas, le 19 avril 1885. Médecin militaire, il se rendit en Algérie pour raisons de santé (1863), devint médecin du bey de Tunis, fut chargé, sur la demande de Rohlfs, de porter au sultan du Bornou les cadeaux du roi de Prusse, partit en janvier 1869 de Tripoli, visita, au prix de grands dangers, le Tibesti, atteignit en juillet 1870 Kouka, capitale du Bornou. 

Gustav Nachtigal explora le Borkou, au Nord-Est du Tchad, le Baghirmi, au Sud, et revint par le Ouadai et le Kordofan au Caire (1875). II fut le premier Européen à visiter le Tibesti, le Borkou, le Ouaddaï et en rapporta de précieuses données topographiques, ethnographiques, etc (L'exploration de l'Afrique). 

La Société de géographie de Paris lui décerna sa grande médaille d'or. il fut nommé consul général d'Allemagne à Tunis (1882). En 1884, on chargea Gustav Nachtigal de proclamer le protectorat allemand sur les pays de la côte Ouest d'Afrique n'appartenant pas à une autre puissance européenne. Il le fit au Togo, au Cameroun, dans le Ludéritzland). A son retour, il mourut en mer. Ses restes furent transférés en 1887 à Cameroun. Il a laissé un grand ouvrage, Sahara, und Sudân (Berlin; 1879-89, 3 vol.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.