.
-

Motazz-Billah. - Trente-deuxième calife, de la dynastie abbaside, né à Sourra-men-raa (Samarra) en 847, mort à Sourra-men-raa en l'an 869. Il était le second fils du calife Motawakkel qui l'avait désigné comme son successeur; cependant, à la mort de Motawakkel, ce fut Mostaïn-Billah, son cousin, qui monta sur le trône. Quand Mostaïn-Billah eut abdiqué (24 janvier 866), Motazz fut reconnu calife par tous les émirs; craignant l'ambition de son frère Mouwayyad, il le fit périr et exila un autre de ses frères, Mouwaffak, qui avait cependant contribué à son avènement. Les milices turques redoublèrent d'insolence sous le règne de ce calife : en 867, Motazz ayant appris que l'émir Boga, chef des Turcs, avait formé le projet de l'assassiner, lui fit couper la tête. Furieux de cette exécution, les Turcs, conduits par leurs émirs Salih et Mohammed, envahirent le palais du calife qu'ils voulurent forcer à leur donner une forte somme d'argent; sur son refus, ils assassinèrent le vizir, le maltraitèrent lui-même et le forcèrent à abdiquer. Il fut ensuite enfermé dans un cachot, et il mourut peu de temps après, par le poison. C'est sous le règne de ce calife que l'Égypte et une partie de la Syrie se détachèrent du califat abbasside pour obéir au sceptre de la dynastie fondée par Ahmed-ibn-Touloun (L'Égypte toulounide). (E. Blochet).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.