.
-

Moser (Johann Jakob). - Publiciste allemand, né à Stuttgart le 18 janvier 1704, mort le 30 septembre 1785. Il professa le droit à Tubingen, servit dans l'administration wurtembergoise, passa au service de la Prusse (1736), pour diriger l'université de Francfort-sur-l'Oder, se brouilla avec le roi et se retira à Ebersdorf (Reuss) de 1739 à 1747, fut chancelier du landgrave de Hesse-Hombourg (1747-1749), tenta de fonder une académie à Hanau, lutta de 1751 à 1759 à Stuttgart en qualité de conseiller d'Etat contre les tendances absolutistes du duc de Wurtemberg, qui finit par le faire emprisonner, comme coupable d'un libelle, cinq ans à Hohentwiel. Frédéric le Grand le fit relâcher en 1764; le duc reconnut son innocence et lui rendit son titre. Ses innombrables écrits remplissent 500 volumes : les principaux sont : Deutsches Staatsrecht (Nuremberg, 1737-1754, 50 vol.); Neues deutsches Staatsrecht (Stuttgart, 1766-1773, 21 vol. ; 3 vol. de suppl. en 1781-1782); son autobiographie (3e éd., Francfort et Leipzig, 1777-1783, 4 vol.).

Son fils Friedrich Karl, baron Moser, né à Stuttgart le 18 décembre 1723, mort à Ludwigsburg le 10 novembre 1798, passa au service des divers princes de Hesse, puis de l'Autriche (1766-1770), devint ministre dirigeant de Hesse-Darmstadt (1772-1780). Il a écrit sur le droit et la politique.

Moser (Gustav von). - Poète allemand, né le 11 mai 1825, est un des plus féconds et des plus goûtés parmi les poètes comiques dans le genre de la comédie bourgeoise, où il a eu quelquefois pour collaborateurs L'Arronge et Schönthan. - 17 volumes de ses Lustspiele ont été publiés (1873-1886).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.