.
-

Mosen (Julius). - Poète allemand, né à Mariency le 8 juillet 1803, mort en 1867. Il étudia le droit, fut avocat à Dresde, et, s'étant distingué dans la poésie dramatique, il reçut la direction du théâtre d'Oldenburg. De longues souffrances physiques supportées avec un stoïcisme inaltérable n'ont pas moins contribué que la noblesse de ses sentiments à donner à ses poésies une popularité momentanée, mais qui ne s'est pas soutenue. Mosen n'a pas le sentiment du vrai tragique. Ses drames historiques, Heinrich, der Finkler (1836), Cola Rienzi, König Otto III, Die Bräute von Florenz, sont faiblement composés, déclamatoires, et écrits dans une langue sans homogénéité poétique. Dans ses épopées : Lied vom Ritter Wahn (1831), Ahasver (1838), l'intérêt est refroidi par des prétentions allégoriques et métaphysiques; dans les Gedichte (1836, 1874, 1884), il y a quelques fleurs exquises, Andreas Hofer, Die letzten zehn vom 10 Regiment, qui ont été recueillies par les anthologies; mais, en général, l'auteur n'a pas une personnalité à lui, et il flotte entre différents modèles. 

Son fils a écrit sa biographie et publié un recueil en 6 vol. de ses oeuvres (Leipzig, 1880). (Ed. Bailly).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.