.
-

Mosca (Giuseppe). - Musicien né à Naples en 1771 Elève de Fenaroli au Conservatoire de Loreto. Dès l'âge de dix-neuf ans, il commença à produire des opéras avec cette prodigieuse facilité qui distingue les compositeurs italiens de cette époque. En 1803, il vint à Paris où un emploi d'accompagnateur lui fut réservé au Théâtre-Italien. 

Quelques années plus tard, il retourna en Italie et fut nommé, en 1817, directeur de la musique au théâtre de Palerme. Après différents voyages, il se fixa en 1823 à Messine, où il mourut le 14 septembre 1839. Parmi ses quarante partitions aujourd'hui totalement oubliées, nous citerons seulement son opéra I pretendenti delusi, dans lequel il employa les effets de crescendo dont Rossini devait tant user. Il accusa même de plagiat le maestro, qui ne tint, aucun compte de ses plaintes. (R. Br).

Mosca (Luigi), frère du précédent, né à Naples en 1775, et comme lui élève de Fenaroli. Il fut maître de chapelle du roi et professeur de chant au collège royal de musique. Il mourut en 1824. II a écrit divers oratorios et opéras dont quelques-uns obtinrent un succès passager.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.