.
-

Morris (George Sylvester), philosophe né à Norwich (Vermont) le 15 novembre 1840, mort en 1889. Il prit ses grades au collège de Dartmouth et étudia la théologie à l'Union Theological Seminary de New-York. Après avoir servi un an dans l'armée, il vint passer quelques années en Allemagne et y étudia la philosophie aux universités de Berlin et de Halle. De retour, il fut nommé professeur de langues et littératures modernes à l'université de Michigan (1870), et de là passa en 1876 à l'université John Hopkins. 

Le principal mérite de Morris est d'avoir vivement encouragé aux États-Unis l'introduction de la philosophie kantienne qui y a trouvé depuis quelques années de très chauds partisans. Il a surtout contribué à cette oeuvre en fondant une collection d'auteurs philosophiques allemands (German Philosophical Classics, Chicago, 1882 et suiv.), dans laquelle il a écrit lui-même sur Kant une excellente étude, Kants Critique of Pure Reason (id., 1882, in-16).

George Morris a aussi introduit aux États-Unis en la traduisant l'Histoire de la philosophie d'Ueberweg (New York, 1872-74, 2 vol. in-8). a encore écrit : British Thought and Thinkers (Chicago, 1878; 2e éd., 1880, in-12); Philosophy and Christianity (New York, 1883, in-12); Hegel's Philosophy of the State and of History (Chicago, 1887, in-16).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.