.
-

Montpellier-le-Vieux
Montpellier-le-Vieux est un chaos fantastique de rochers naturellement découpés par l'érosion en tours, murailles, portes, obélisques qui lui donnent quelque peu l'aspect d'une ville ruinée, étendu sur une superficie d'environ 1000 hectares. 

Il est située dans la commune de La Roque-Sainte-Marguerite, sur le Causse Noir (département de l'Aveyron), à 800 mètres d'altitude, au-dessus de la Dourbie (400 m), à 12 km à l'Est de Millau, et a été découvert en 1883 par Barbeyrac et Malafosse, et explorée en détail, en 1884 et 1885, par Martel qui en a donné la description précise et le plan topographique au 10.000e.

Ce sauvage chaos de pierres sculptées par les eaux des époques anciennes, aux dépens des dolomies jurassiques sur un plateau aujourd'hui élevé et dépourvu de tout cours d'eau, est une curiosité géologique de premier ordre, n'ayant d'équivalent qu'en Amérique (Garden of Gods, mauvaises terres, Grand canyon du Colorado, etc.) et dépassant de beaucoup en toutes dimensions les formations similaires de Mourèze (Hérault) et du Bois de Païolive (Ardèche). (GE).

.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2018. - Reproduction interdite.