.
-

Mondonville (Jean-Joseph Cassanea de), compositeur et violoniste né à Narbonne en 1711, mort à Belleville (Paris) en 1772. Il fut nommé surintendant de la chapelle de Versailles. Il donna à l'Opéra deux ouvrages : Isbé (1742), le Carnaval du Parnasse (1749). Choisi comme champion de la musique française dans la querelle suscitée par la présence des chanteurs bouffes italiens à l'Opéra en 1752, il écrivit un opéra, Titon et l'Aurore (1753), dont le succès fut une des causes du départ de ces chanteurs. Il donna encore à l'Opéra : Daphnis et Alcimadure (1754); les Fêtes de Paphos (1758); Thésée (1767), et Psyché (1769). Directeur du Concert spirituel (1755-1762), il y fit exécuter de nombreux motets et plusieurs oratorios.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.