.
-

Moleschott (Jacobus Albertus Willebrordus), physiologiste né à Bois-le-Duc (Brabant septentrional) le 9 août 1822, mort à Rome le 19 mai 1893. Il se fit recevoir docteur en médecine à Heidelberg en 1845, alla pratiquer deux ans à Utrecht, puis revint à Heidelberg et y professa jusqu'en 1854 la chimie physiologique, l'anatomie et l'anthropologie. 

Obligé, en raison de ses opinions matérialistes, de quitter l'université, il se confina quelque temps dans son laboratoire, passa en 1856 à Zurich, comme professeur de physiologie du Polytechnicum, et de là, en 1861, à l'université de Turin, au même titre, se fit peu après naturaliser Italien et, en 1878, fut appelé, toujours comme professeur de physiologie, à l'université de Rome. Il avait été nommé en 1876 sénateur du royaume.

Outre d'importants mémoires sur des questions de chimie médicale et de physiologie, insérés dans les Untersuchungen zur Naturlehre des Menschen und der Thiere, revue fondée par lui en 1856 (Francfort-surle-Main), et dans divers autres recueils et journaux scientifiques, il a publié : Kritische Betrachtung von Liebig's Theorie der Pflanzenernährumg (Harlem, 1845, in-4), ouvrage couronné; Physiologie der Nahrungsmittel (Darmstadt, 1850, in-8; 2e éd., Giessen, 1859); Der Kreislauf der Lebens (Mayence, 1852, in-42 ; 5e éd., Giessen, 1887, 2 vol.); Licht und Leben (Francfort, 1856, in-12; 3e éd.. 1879); Kleine Schriften (Giessen, 1880-87, 2 vol. in-8) ; K. R. Darwin (Giessen, 1883, in-8) ; H. Hettner's Morgenroth (Giessen, 1883, in-8), etc. (L. S.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.