.
-

Mingotti (Regina Valentini, épouse). - Cantatrice dramatique, née à Naples en 1728, morte à Neubourg en 1807. Fille d'un officier au service de l'Autriche, elle apprit les éléments de la musique au couvent des ursulines de Graz, puis, ayant perdu son père de bonne heure, elle épousa Mingotti, directeur de l'Opéra de Dresde. Celui-ci, comprenant bientôt le parti qu'il pouvait tirer de l'admirable voix de sa femme, la confia aux soins du célèbre compositeur Porpora, sous la direction duquel elle fit de rapides progrès. 

Lorsqu'elle fut en état de paraître devant le public, elle débuta sur le théâtre de Dresde, où, au bout de peu de temps, ses succès eurent tant d'éclat que la fameuse cantatrice Faustina, épouse du compositeur Hasse, qui appartenait au même théâtre, s'en éloigna par jalousie. En 1748, la Mingotti fit un voyage â Naples et s'y produisit triomphalement dans l'Olimpiade de Galuppi. Des propositions d'engagement lui parvinrent alors de toutes les villes d'Italie, mais elle retourna à Dresde, où elle restait antérieurement engagée. En 1751, elle se rendit à Madrid dont le public l'applaudit avec enthousiasme pendant deux années. De là, elle se rendit à Paris, puis à Londres, et enfin elle parcourut l'Italie, où partout le succès la suivit.

En 1763, après la mort du roi Auguste de Saxe, à la cour duquel elle était restée attachée, elle se fixa à Munich, où elle jouissait de l'estime générale, et enfin, en 1787, elle se retira définitivement à Neubourg.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.