.
-

Mézeray (Fr. Eudes de), fils d'un chirurgien, né en 1610, à Ry en Normandie, prit le surnom du hameau de Mézeray, voisin de ce village. Après avoir fait deux campagnes comme commissaire des guerres, il se retira au collège de Sainte-Barbe à Paris, où il composa l'Histoire de France, en 3 vol. in-fol., par laquelle il se fit connaître. Il devint historiographe de France, et obtint une pension, que Colbert, mécontent de ce qu'il avait dit de l'origine des impôts, lui ôta plus tard. Il fut aussi membre de l'Académie française. Il mourut en 1683.

Mézeray  a donné un abrégé de son Histoire de France, dont la meilleure édition est celle qui contient la continuation de Limiers, 1775, 14 vol. in-12. Il est aussi l'auteur d'un Traité de l'origine des Français, 1688, in-12. Son Histoire est écrite à un point de vue hostile aux idées monarchiques.

 « Il se piqua, a dit Augustin Thierry, d'aimer les vérités qui déplaisent aux grands, et d'avoir la force de les dire; il ne visa point à la profondeur ni même à l'exactitude historique [...]. Le goût du public fut sa seule règle, et il ne chercha point à dépasser la portée commune des esprits pour lesquels il travaillait. "
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.