.
-

Metaxa

André, comte Metaxa, issu d'une famille répandue dans toutes les parties de la Grèce, eut pour premier ancêtre connu le sénateur Marc-Antoine Metaxa, qui se retira dans l'île de Céphalonie, après avoir combattu à côté du dernier empereur chrétien d'Orient tombant sous les coups des Turcs, le jour où ils entrèrent dans Constantinople en 1453. Anastase Metaxa reçut de la seigneurie de Venise; en 1691, le titre héréditaire de comte pour avoir aidé les Vénitiens à enlever l'île de Céphalonie aux Turcs. Né en 1790, André Metaxa avait hérité de ses ancêtres la passion de la liberté. 

Dès que le soulèvement de la Grèce contre l'oppression ottomane eut éclaté en 1821, il débarqua en Morée à la tête d'une petite troupe d'Ioniens. Il fut blessé en s'emparant de la citadelle de Lala, et fut fait ministre de la police du gouvernement provisoire. Il devint bientôt le chef du parti qui s'appuyait sur la Russie, et fut envoyé par la première assemblée nationale d'Epidaure au congrès de Vérone, pour y plaider la cause de la Grèce. Après avoir été chargé de la dictature, lorsque Ibrahim-Pacha envahit la Morée en 1825, il fut ministre de la guerre sous le gouvernement de Capo-d'Istria, et entra plus tard dans le nouveau gouvernement provisoire avec Colettis et Maurocordato. Sous la régence du roi Othon, le comte d'Armansberg, pour l'éloigner, le nomma ministre plénipotentiaire de Grèce en Espagne et au Portugal.

Cette sorte d'exil dura de 1835 à 1839. Métaxa fut ministre de la guerre pendant quarante jours en 1841. En 1843, il contribua, comme conseiller, à la révolution qui fut l'oeuvre du parti russe, et à la suite de laquelle le gouvernement constitutionnel fut introduit en Grèce. Devenu président du conseil des ministres, il fut débordé par son parti, quitta le ministère en 1844, et reprit sa place dans la chambre des députés. Il entra en 1815, comme ministre des finances, dans le cabinet présidé par Colettis, dont il se sépara, au bout de quelques mois, pour retourner sur les bancs de l'opposition. Il fut ministre de Grèce à Constantinopple de 1850 à 1854, et mourut en 1860.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.