.
-

Menou (Jean-François, baron de), né en Touraine en 1750, d'une famille noble, était maréchal de camp lorsque la Révolution éclata. Député de la noblesse de Touraine aux états généraux en 1789, il abandonna son ordre pour passer dans les rangs du tiers état. Il s'occupa avec ardeur de l'organisation de l'armée, et commanda en second le camp sous Paris. Il fut battu ensuite en plusieurs rencontres dans la Vendée, et traduit à la barre de la Convention; mais Barrère le sauva. Général de division après le 9 thermidor, il réprima l'insurrection du 2 prairial an III; mais il manqua d'énergie contre celle du 13 vendémiaire. Traduit devant un conseil de guerre, il fut défendu avec succès par Bonaparte, qui l'avait remplacé; et qui l'emmena plus tard en Egypte. Après l'assassinat de Kléber, en 1800, il prit, par droit d'ancienneté, le commandement de l'adnée. Il se convertit à l'islam, fut défait en 1801 par les Anglais, capitula et rentra en France en 1802. Il fut nommé tribun, puis gouverneur du Piémont et ensuite de Venise, où il mourut en 1810.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.