.
-

Maxime II, ou Pétronius-Maxime, empereur romain (395-455). Maxime, que les monnaies nomment tantôt Petronius Maximus, tantôt Flavius Anicius Maximus, appartenait à la vieille et riche famille sénatoriale des Anicii. Avant l'âge de vingt-cinq ans, il avait eu les fonctions de tribunes et notarius dans le Consistoire, puis de comte du Trésor et de préfet de la ville; il avait été ensuite trois fois préfet de la ville, préfet du prétoire de l'Italie et deux fois consul (433, 443), pour venger l'outrage infligé à sa femme par l'empereur Valentinien III, il le fit assassiner et prit la couronne impériale (16 mars 455), obligeant la veuve de Valentinien, Eudoxie, à l'épouser. On eut alors un véritable gouvernement sénatorial. Il se peut que les Anicii aient songé à rompre tout lien avec Constantinople et à ne se servir que du Sénat et des bandes germaniques. Mais Maxime n'avait aucune des qualités nécessaires pour jouer ce rôle. Il essaya inutilement de se fortifier en mariant son fils Palladius avec la fille aînée de Valentinien. Au lieu de résister au roi des Vandales, Genséric, que sa femme Eudoxie avait appelé en Italie, il prit lâchement la fuite et le peuple le lapida (juin 455). (Ch. Lécrivain).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.