.
-

Maurepas (Jean Frédéric Phélippeaux, comte de), ministre de Louis XV, né à Versailles en 1701, mort en 1781, était petit-fils du chancelier de Pontchartrain. Il fut, dès l'âge de 24 ans, chargé du déparlement de la marine, et y joignit celui de la maison du roi, qui embrassait Paris et la cour. Il embellit Paris, fit fermer les maisons de jeu, encouragea les sciences et leurs applications, envoya La Condamine, Maupertuis et plusieurs autres savants sous l'équateur et près du pôle boréal pour mesurer deux degrés du méridien; fit partir des officiers pour examiner les côtes et dresser des cartes; chargea Sevin et Fourmont de visiter la Grèce et l'Orient; Jussieu, d'aller étudier les plantes du Pérou.

Exilé en 1749 pour avoir fait une épigramme contre Mme de Pompadour il resta 25 ans éloigné des affaires. Il y fut rappelé par Louis XVI à son avènement (1774) et sans avoir de portefeuille, présida le conseil d'Etat. Il fit réintégrer les parlements exilés par Louis XV; amena le roi à signer un traité d'union avec les insurgés d'Amérique, et fit confier le ministère des finances à Turgot, puis à Necker; mais il les fit disgracier l'un et l'autre lorsqu'il vit en eux des rivaux redoutables. Il mourut six mois après la disgrâce du dernier (octobre 1781). Maurepas avait de la pénétration et de la finesse; mais ce ministre léger, insouciant et frivole, était peu capable de conjurer l'orage qui menaçait le trône. Des Mémoires ont été publiés sous son nom par Sallé, son secrétaire (1790-92, 4 vol. in-8).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.