.
-

Mattioli

Pietro Andrea, Mattioli, par corruption Matthiole, médecin et naturaliste né à Sienne le 23 mars 1500, mort à Trente en 1577  (La Renaissance). Reçu docteur à Sienne, il exerça la médecine à Rome jusqu'en 1527; à la suite des troubles politiques de l'époque, il se retira près de Trente où il vécut jusqu'en 1540, puis alla se fixer à Goeritz. L'archiduc Ferdinand, plus tard empereur, se l'attacha comme premier médecin; il resta à la cour de Vienne de 1552 à 1562, puis revint à Trente
-
Mattioli.
Andrea Mattioli (1500-1577).

Mattioli a eu comme médecin une immense notoriété; mais ce qui a surtout fait sa réputation pour la postérité, c'est son Commentaire de Dioscoride, paru pour la première fois à Venise (1554, in-fol.) et qui depuis lors a été réédité maintes fois et a été traduit en français, en italien et en allemand (nombreuses éditions dans ces trois langues); malgré les erreurs que renferme ce livre, il est toujours précieux pour l'hisoire de la botanique à la Renaissance; c'est mieux qu'une simple compilation. Il a encore écrit sur la syphilis (1535), sur les antidotes (1544, etc.), sur la médecine (1561, etc.), sur les vertus des simples (1569), etc. Ses ouvrages ont été réunis dans Opera omnia... (Bâle, 1598, in-fol.; id., 1674, in-fol.; Venise. 1712. in-fol.; id., 1744, in-fol.). (Dr L. Hn).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.