.
-

Mathieu de Westminster. - On a longtemps attribué à un certain Mathieu de Westminster une compilation intitulée, comme beaucoup d'autres, Flores historiarum, et avant pour terme l'année 1327. Le nom de ce prétendu chroniqueur est une pure invention. Les Flores historiarum sont une oeuvre collective, rédigée, jusqu'à l'année 1265 au moins, dans le monastère de Saint-Alban, et sans grande valeur jusque vers cette date, puis continuée à Westminster et ailleurs et constituant dès lors une suite précieuse à la chronique de Mathieu de Pâris. Il faut se servir de la nouvelle édition publiée dans les Rolls Series 3 vol. par Luard (Londres, 1890, in-8), et ne citer sous aucun prétexte la trop fameuse édition de l'archevêque Parker, oeuvre d'un faussaire. (Ch. Petit-Dutaillis). 
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.