.
-

Mathieu-Meusnier (Mathieu Roland, dit), sculpteur né à Paris le 1er avril 1824, mort à Paris le 1er février 1896. Élève de Dumont et de Nanteuil, il débuta au Salon de 1843 sous le nom de Meusnier. Sous le nom de Mathieu-Meusnier, il exposa en 1844 la mort du jeune Viala, au musée de Versailles. Parmi ses autres expositions : la Mort de Laïs (1849); la littérature satirique (1873); Jeune Fille à la torture (1886); Cupidon, buste (1895). Il avait sculpté un Napoléon nu qui fut autrefois place Vintimille : de mauvais plaisants l'ayant une nuit habillé de couleurs, on résolut de briser la statue fut brisée. Parmi ses nombreux bustes, on citera ceux de Beaumarchais, au Théâtre-Français; de Bouilhet, à l'Odéon; de Sainte-Beuve et de Scribe, à l'Institut; de Félicien David, au musée de Versailles; le médaillon d'Émile Ollivier (1865), les bustes de Carvalho (1864), de Mme Carvalho (1867), de Sarah Bernhardt (1870), de Larochelle (1885), de Vitu (1889). On peut encore voir de lui : l'Orfèvrerie, dans la cour du Louvre; la Tempête, groupe pour le nouveau Louvre; la Peinture; à la façade du musée de Grenoble; le Tombeau d'Errazu, au Père-Lachaise; le monument de Lambert Thiboust, au cimetière Montmartre. (E. Br.).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.