.
-

Mason (Charles) était assistant de Bradley à Greenwich, lorsque les Tables lunaires de Mayer furent envoyées à Londres pour la première fois en 1755. Mason recueillit 1200 observations de Bradley, de 1750 à 1760, les réduisit et les compara aux Tables dont l'exactitude fut dès lors trouvée singulièrement remarquable. On conçut l'espoir de les améliorer encore, et Mason exécuta ce travail sous la direction de Maskelyne, qui en le publiant crut pouvoir assurer qu'en cas l'erreur des Tables ainsi corrigées ne passerait 30". On pense aujourd'hui que l'erreur des Tables de Burg et de Burckhardt ne passe pas 15".

Les Tables de Mason furent dès lors employées au calcul du Nautical Almanac et de la Connaissance des Temps. En voici le titre: Mayer's lunar Tables improved by M. Charles Mason, published by order of the Commissioners of Longitude. London, 1787, in-4°. Lalande, qui les réimprima dans son Astronomie en 1792, avec quelques légères modifications, nous dit dans sa Bibliographie, page 601 : 

Mason fut désespéré de n'avoir pas les 250 000 livres qu'il croyait lui être dues pour ses Tables de la Lune; mais il avait mal interprété l'acte du Parlement; ses Tables n'étaient pas faites d'après la théorie.
II nous semble difficile que Mason ait porté si loin ses prétentions. Son travail était sans contredit fort estimable, il méritait une récompense qu'il a reçue sans doute; mais pour avoir ajouté quelque perfection à l'ouvrage de Mayer, dont il avait suivi les indications, il ne pouvait espérer une récompense plus forte que celle qui avait été décernée au premier et au véritable auteur.

Mason travailla avec Dixon à la mesure du degré de méridien en Pennsylvanie, où ils avaient été envoyés pour tracer des limites de territoire, et où Mason mourut en 1787. (Delambre).

Mason (George Hemming), peintre de genre et de paysage, né en 1818, mort en 1872. D'abord médecin à Birmingham, il abandonna le scalpel pour le pinceau, voyagea en Suisse, en Allemagne, en France, en Italie, où plusieurs années il habita Rome, puis se fixa à Londres, où il exposa pour la première fois en 1857 : Laboureurs dans la Campagne romaine. Ses sujets italiens et anglais sont bien observés, d'un rendu fin, d'une couleur riche et généreuse.
Mason (Guillaume), poète anglais, né en 1725 dans le Yorkshire, mort en 1797, fut chapelain anglican du roi d'Angleterre et l'ami du poète Gray. Il s'essaya dans la tragédie, l'ode, la satire et la poésie descriptive, et fut médiocre dans tous les genres. 
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2009. - Reproduction interdite.