.
-

Masères (Francis), mathématicien et écrivain né à Londres le 13 décembre 1731, mort à Londres le 19 mai 1824. D'une famille de protestants français réfugiés, il fit à Cambridge d'excellentes études scientifiques, entra toutefois dans la magistrature et fut de 1766 à 1769 attorney général à Québec (L'histoire du Canada), de 1773 à 1824 clerc-baron de l'échiquier, à Londres, de 1780 à 1822 premier juge à la cour du sheriff. 

Ces fonctions ne l'empêchèrent pas de continuer l'étude des mathématiques et il produisit dans cette branche une série de travaux très estimés, qui le firent élire en 1771 membre de la Société royale de Londres : Dissertation on the use of the negative sign (Londres, 1758, in-4); The Principles of the doctrine of life annuities (Londres, 1783, in-4); Tracts on the resolution of cubic and biquadraiic algebraic equations (Londres, 1800, in-8), etc.

On lui doit aussi quelques essais politiques et historiques : The Canadian freeholder (Londres, 1777-79, 3 vol. in-8); The  Moderate reformer (Londres, 1791, in-8); Occasional Essays on various subjects (Londres, 1809, in-8), etc. 

Quant aux ouvrages intitulés Scriptores logarithmici (Londres, 1791-1807, 6 vol. in-4) et Scriptores optici (1823), ce sont deux recueils d'opuscules devenus rares ou négligés, qu'il fit imprimer à ses frais.  (L. S.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.