.
-

Marsollier (Jacques), né à Paris en 1647, fut chanoine régulier de Sainte-Geneviève, et mourut en 1724 archidiacre d'Uzès. Il est auteur d'un grand nombre d'ouvrages médiocres, quelquefois peu exacts. « C'est le plus infidèle des biographes », dit l'abbé Hamon, dans sa Vie de saint François de Sales. Ses principaux écrits sont : Histoire de l'origine des dîmes et autres biens temporels de l'Eglise, in-12; Histoire de Henri VII, roi d'Angleterre, 2 vol. in-12; Vie de saint François de Sales, 2 vol. in-12; Vie de madame de Chantal, 2 vol. in-12, Vie de l'abbé de Rancé, 2 vol. in-12, et Histoire de l'inquisition et de son origine, in-12, où il reproduit les erreurs de Limborch.
Marsollier des Vivetières (B.-Joseph). - Auteur dramatique, né à Paris en 1750, mort à Versailles en 1817, est auteur d'un grand nombre d'opéras comiques et de comédies en prose qui eurent une grande vogue. Ses Oeuvres choisies forment 5 vol. in-8.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.