.
-

Marsigli (Luigi Fernando, comte de), général et savant italien, né à Bologne le 10 juillet 1658, mort à Bologne le 1er novembre 1730. Il fit de brillantes études scientifiques, s'engagea en 1680 comme simple soldat dans l'armée autrichienne, fut chargé au cours des luttes contre les Turcs, puis durant la guerre de la succession d'Espagne, d'importants travaux de fortifications, parvint au grade de général, mais fut condamné en 1703 à une humiliante dégradation à la suite de la capitulation de Brisach, où il commandait en second. Il se justifia dans une brochure, sans obtenir, toutefois, la révision de son procès. Il se consacra alors tout entier à la science et parcourut en géographe et en naturaliste la plus grande partie de l'Europe. Il fut le fondateur de l'Institut des sciences et des arts de Bologne (1714). Il était membre de la Société royale de Londres et associé étranger de l'Académie des sciences de Paris

Ses principaux ouvrages ont pour titres : Osservazioni intorno al Bosforo Tracio (Rome, 1681, in-4); Histoire physique de la mer (Amsterdam, 1725, in-fol.); Danubius Pannonico-mysicus (Amsterdam, 1725, 7 vol. in-fol.); l'État militaire de l'empire ottoman, ses progrès et sa décadence (Amsterdam, 1732, in-fol.). A mentionner également ses articles sur le corail parus dans le Journal des savants (1707). (L. S.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.