.
-

Marie la Juive. - Alchimiste de la fin du IIIe siècle. Contemporaine de Zosime le Panapolitain, elle avait été initiée aux mystères de l'art sacré (science hermétique) dans le temple de Memphis, en même temps que Démocrite d'Abdère. On trouve des fragments de ses écrits dans un manuscrit de la Bibliothèque nationale intitulé Extraits d'un philosophe chrétien anonyme, et dans différents recueils d'alchimistes. Elle parle dans l'un d'eux d'une « racine de mandragore ayant des tubercules ronds » qu'on a supposé être la pomme de terre. Ailleurs, elle donne une recette pour transmettre la chaleur aux cornues par l'intermédiaire d'un bain de sable ou de cendres : c'est l'origine du bain-marie. (L. S.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.