.
-

Marets de Saint-Sorlin (Jean des), né à Paris en 1595, mort en 1676, aida le cardinal de Richelieu dans la composition de ses tragédies, et entra un des premiers à l'Académie française. Son esprit s'égara dans les derniers temps de sa vie. Il pressentit un genre de poésie qui se voulait propre au christianisme, et souleva vers 1670 la querelle des Anciens et des Modernes, en se prononçant contre les premiers. Il fut un ardent adversaire du jansénisme. Il a laissé de nombreux ouvrages, poèmes, pièces de théâtre et romans, où abonde le mauvais goût. Son poème de Clovis a été ridiculisé par Boileau.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.