.
-

Marchand (Prosper), né à Guise, en 1675, embrassa le calvinisme, tint à Paris une librairie et se retira en 1711 en Hollande, où il continua d'exercer la même profession. Il mourut en 1756. Marchand a été l'éditeur d'un grand nombre d'ouvrages, et en a composé plusieurs, dont les principaux sont : une Histoire de l'imprimerie, in-4°, et un Dictionnaire historique, 2 vol. in-fol.
Marchand (Etienne), marin né à la Grenade (Antilles) le 13 janvier 1755, mort à l'île de France (île Maurice) le 15 mai 1793. Il servit plusieurs années dans la marine de commerce. Ayant signalé, en même temps que l'Anglais Meares, l'intérêt que présenterait le commerce des fourrures sur la cote Nord-Ouest de l'Amérique, il fut mis par une maison de Marseille à la tête d'une expédition qui mit à la voile le 14 décembre1790; le 1er avril 1792, il rentrait à Toulon, ayant accompli le deuxième voyage autour du monde fait par un Français. Cette exploration fut féconde en résultats géographiques. 

Marchand releva une grande partie de la côte occidentale d'Amérique, de la Californie à Nootka Sound et y fit des opérations commerciales fructueuses. Il découvrit le groupe septentrional des îles Marquises. A Noukahiva, il donna le nom de Baux, son armateur; à Ouapou son propre nom, et à Eiao et Hatoutou ceux de ses lieutenants Masse et Chanal; il prit possession de l'archipel au nom de la France et l'appela îles de la Révolution. Le chevalier de Fleurieu a publié, en 1798, le Voyage autour du monde de Marchand (4 vol. in-4) avec une remarquable introduction. (L. Del.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2007. - Reproduction interdite.