.
-

Mantegazza (Paolo). - Médecin anthropologue né à Monza (Italie) le 31 octobre 1834. Reçu docteur à Pavie en 1854, il fit un long voyage à travers les pays de l'Europe occidentale et dans l'Amérique du Sud où il exerça la médecine dans la République Argentine et au Paraguay. De retour en 1858, il inaugura à Milan un cours populaire d'hygiène, fut nommé l'année suivante médecin à l'hôpital de cette ville et passa en 1860 comme professeur de pathologie générale à Pavie; c'est là qu'il fonda le premier laboratoire de pathologie expérimentale de l'Italie.

En 1870, Paolo Mantegazza fut nommé professeur d'anthropologie à l'Institut des études supérieures de Florence et y créa le musée d'anthropologie et d'ethnographie; c'est lui aussi qui fonda la Société anthropologique d'Italie. De 1865 à 1876, il siégea à la Chambre des députés, puis fut nommé sénateur du royaume d'Italie. 

Mantegazza est l'auteur de nombreux mémoires et ouvrages de médecine, d'hygiène et de philosophie. Citons : les Générations spontanées (1860); Vitalité des zoospermes de la grenouille (1860); le Globulimètre (1865); la Classification des aliénations mentales (1865); l'Action de la douleur sur la respiration (1867); Recherches expérimentales sur l'origine de la fibrine et sur les causes de sa coagulation dans le sang (1871), etc. 

Signalons parmi ses travaux de physiologie et de philosophie, la plupart traduits à l'étranger : Physiologie du plaisir, de la douleur, Psychologie de l'amour, de la haine, Physionomie et expression des sentiments, l'Amour dans l'humanité, traduit en français (1886, in-18), etc.; enfin des relations de ses Voyages à la Plata, en Laponie (1881), aux Indes (1884), etc. (Dr L. Hn).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.