.
-

Malpighi (Marcello), anatomiste né à Crevalcuere, près de Bologne, le 10 mars 1628, mort à Rome le 29 novembre 1694. II s'adonna d'abord aux lettres et à la philosophie sous F. Natalis, puis étudia la médecine à Bologne. Reçu docteur en 1653, il fut nommé professeur à Bologne en 1656 et la même année passa à Pise pour professer la médecine théorique; en 1659, il revint à Bologne pour aller ensuite en 1662 à Messine; admirateur d'Hippocrate, il ne put se maintenir dans cette université, fort attachée aux doctrines des Arabes, et au bout de quatre ans revint encore à Bologne où il reprit avec ardeur ses études anatomiques. En 1691, le pape Innocent XII l'attacha à sa personne. 

Le fait qui caractérise essentiellement les travaux de Malpighi, c'est qu'il fut un observateur fidèle de la nature et un expérimentateur zélé. L'un des premiers, il s'occupa de l'anatomie de structure qui a tant progressé ensuite sous le nom d'histologie; il employa couramment le microscope et eut recours, l'un des premiers, aux injections dans les préparations cadavériques. Le premier, Marcello Malpighi reconnut la vraie structure du poumon et démontra que l'air se trouve dans les vésicules et ne se mélange pas avec le sang qui circule dans le réseau vasculaire de leurs parois. Il a découvert les papilles de la peau et le premier mis a nu la couche profonde de l'épiderme, le corps muqueux de Malpighi. Dans le rein, il a découvert les glomérules qui portent son nom. De même, il a scruté la structure du foie, du cerveau, de l'embryon du poulet, etc.

Comprenant toute l'importance de l'anatomie comparée, il a disséqué non seulement les animaux supérieurs, mais encore les insectes et les végétaux (La botanique au XVIIe siècle). Malgré les erreurs auxquelles il s'est trouvé entraîné par des raisonnements analogiques peu exacts, il est, dit Baillon, « l'un des pères de l'histologie végétale ». (Dr L. Hn.).



En bibliothèque - Ouvrages principaux de Macello Malpighi : Obs. anat. de pulmonibus (Bologne, 1661, in-fol.); De Viscerum nominatim pulmonum, hepatis, cerebri corticis, renum, lienis, structura exercit. anatomicae... (Amsterdam, 1669, in-12, et une foule d'éditions; trad. fr. Paris, 1687, in-12); De Formatione pulli... (Londres, 1673, in-4; trad. fr. Paris, 1686, in-12); Anatome plantarum... (Londres, 1675-79, in-fol.; 1686, in-fol.); Appendix...de ovo incubato observat. continens; epistola de glandulis conglobatis (Londres, 1689, in-4; Leyde, 1690, in-4); Consultationum medicinalium centuria (Padoue, 1713, in-4, et autr. éd.); Marcelli Malpighii opera omnia... (Londres, 1686, in-fol.; Leyde, 1687, 2 vol. in-4); Opera posthuma... (Londres, 1697, in-fol., et autres éd.). 
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.