.
-

Magendie

François Magendie est un physiologiste né a Bordeaux le 6 octobre 1783, mort à Paris le 8 octobre 1855. Il fit ses études à Paris et fut nommé interne des hôpitaux par concours le 7 floréal an Xl, puis prosecteur des hôpitaux, enfin soutint sa thèse de docteur en 1808. Il se tourna de préférence vers la physiologie et débuta par une vive critique des travaux de Bichat et des attaques violentes contre le vitalisme dont il resta toujours l'adversaire. 

Exempté de la conscription le 20 janvier 1814, il continua ses recherches physiologiques et devint l'un des créateurs de l'école de physiologie expérimentale; on lui reproche d'avoir fait de la vivisection d'une manière immodérée; quoi qu'il en soit, il a fait beaucoup progresser la médecine et la physiologie. En 1821, il devint membre de l'Académie des sciences et de l'Académie de médecine; en 1830, il obtint la chaire de médecine du Collège de France et la transforma en une chaire de physiologie expérimentale. En 1831, il alla étudier le choléra en Angleterre, puis il présida le comité consultatif d'hygiène publique. 

En 1845, Magendie quitta le service hospitalier qu'il dirigeait à l'Hôtel-Dieu, et vers la fin de sa vie se livra à la physiologie végétale dans sa propriété de Sannois. On lui doit aussi de belles recherches sur l'absorption, la circulation, le mécanisme du vomissement, le liquide céphalo-rachidien, etc. Mais son plus beau titre de gloire, ce sont ses recherches sur le système nerveux; c'est lui qui démontra le premier, d'une manière positive, que les racines antérieures de la moelle épinière président au mouvement et les racines postérieures à la sensibilité, découverte qui avait été préparée seulement par Charles Bell. Ajoutons qu'en médecine Magendie était un sceptique.

Les travaux de Magendie sont épars dans les périodiques de l'époque, particulièrement dans son Journal de physiologie expérimentale, les Comptes rendus de l'Académie des sciences, etc. Citons en outre Précis élémentaire de physiologie (Paris, 1816, 2 vol. in-8 ; 4e éd., 1836); Leçons sur les phénomènes physiques de la vie... (Paris, 1835-38, 4 vol. in-8); Leçons sur les fonctions et les maladies du système nerveux (Paris, 1839, 2 vol. in-8); Recherches physiologiques et cliniques sur le liquide céphalo-rachidien... (Paris, 1842, m-4, av. 3 pl. in-fol.), Leçons faites au Collège de France pendant le semestre d'hiver 1851-1852... (Paris, 1852, in-8). (Dr L. Hn).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra,2009. - Reproduction interdite.