.
-

Macrien ou Macrin (M-Fulvius Macrianus), un des trente tyrans, né en Egypte. Excellent soldat dont nous ne connaissent pas la carrière antérieure, il avait été chargé par Valérien de la direction de l'Orient quand il entreprit son expédition désastreuse contre les Perses. Il contribua, avec le préfet du prétoire Balista et le prince de Palmyre, Odenath, à repousser les Perses, et, en 261, profitant de la faiblesse de Gallien et de la décomposition de l'Empire, il fit proclamer empereurs ses deux fils, qui étaient déjà tribuns militaires, T. Fulvius Junius Macrianus et T. Fulvius Junius Quietus; déjà malade, il ne prit sans doute pas la dignité impériale pour lui-même, sa réservant seulement la direction politique : c'est du moins ce que disent son biographe Trebellius Pollio et Zonaras.

Les usurpateurs eurent immédiatement contre eux Odenath et commirent la faute d'attaquer Gallien au lieu de s'affermir en Orient. Quietus et Balista furent chargés d'arrêter Odenath; Macrien et son plus jeune fils passèrent en Europe; il y eut d'abord quelques combats en Grèce; le gouverneur Valens s'y fit nommer empereur; le général de Macrien, Pison, passa du côté de Gallien; mais Pison et Valens furent tués par leurs troupes; Macrien et son fils, trahis par une partie de leurs soldats et battus par Domitius, un des lieutenants d'Aureolus, le général impérial, se firent tuer par leurs officiers; Odenath réussit à prendre l'autre Macrien et Baliste à Emèse et les fit tuer (fin de 261). D'après Eusèbe, Macrien aurait été un des principaux auteurs de la persécution dirigée contre les chrétiens sous Valérien (Ch. Lécrivain).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.