.
-

Luquet (J.-F Onésime), né à Langres en 1802, termina à Rome les études qu'il avait commencées à Chaumont pour devenir architecte. Après avoir exercé cette profession dans sa ville natale, où il était revenu en 1853, il éleva ses vues vers le sacerdoce en 1838. Entré au séminaire des Missions-Etrangères en 1841, il y fut ordonné prêtre en 1842, et partit la même année pour l'Inde, où il resta plus d'un an, et d'où il fut envoyé à Rome. Sacré évêque in partibus d'Hésebon en 1845, et coadjuteur de l'évêque de Drusipar, vicaire apostolique de Pondichéry, il fut retenu à Rome par le pape Grégoire XVI, comme procureur général des Missions-Etrangères, congrégation à laquelle il cessa ensuite d'appartenir. Nommé en 1847 délégué apostolique en Suisse, il n'y réussit point, quoique doué d'une extrême finesse d'esprit, à atteindre le but de la mission dont il avait été chargé par le Saint-siège. La révolution de 1848 étant d'ailleurs survenue, il fut rappelé à Rome, et y fit preuve de courage et de charité en prodiguant ses soins, au péril de sa vie, pendant le siège de la ville en 1840, aux blessés de l'armée française et à ceux des bandes révolutionnaires indistinctement. Il mourut à Rome en 1858, laissant un grand nombre d'ouvrages qui témoignent de sa piété et de son dévouement à l'Église catholique.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.