.
-

Ludwig (Christian Gottlieb), médecin et botaniste né à Brieg (Silésie) le 30 avril 1709, mort le 7 mai 1773. Après un voyage scientifique eu Afrique, il fut reçu docteur (1737), professeur extraordinaire de médecine (1740), professeur d'anatomie et de chirurgie (1747), de pathologie (1755), de thérapeutique (1758). Il a publié une série d'études, de 1752 à 1765, sous le titre d'Institutiones, et qui servirent longtemps de base à l'enseignement de différentes branches de la médecine. On lui doit encore Adversaria medica practica (Leipzig, 1769-72, vol. I-Ill). (Dr L. Hn.).
Ludwig (Karl Friedrich Wilhem), physiologiste né à Witzenbausen (Hesse électorale) le 29 décembre 1816, mort à Leipzig le 23 avril 1895. Privat-docent (1842) puis professeur à Marbourg (1846), Zurich (1849), Vienne (1855), Leipzig (1865) dont il dirigea l'Institut physiologique. 

Son ouvrage capital a pour titre : Lehrbuch der Physiologie des Menschen (Leipzig, 1852-56; 2e éd., 1857-60 2 vol. in-8); il a en outre publié une foule de mémoires, articles, monographies, etc. Le but de tous ses travaux (parus en grande partie dans Arbeiten aus der physiologischen Anstalt zu Leipzig) a été de démontrer que la fonction est liée à la structure élémentaire de l'organe et ne dépend que des forces physico-chimiques; en d'autres termes, il était de l'école des Brücke, des Dubois-Reymond et des Helmholtz. Comme professeur, il a exercé une énorme influence sur des générations d'étudiants. (Dr L. Hn.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.