.
-

Louis-Henri de Bourbon

Bourbon (Louis-Henri, duc de), prince de Condé, né en 1692, mort en 1740, fut nommé chef du conseil de régence pendant la minorité de Louis XV et devint premier ministre à la mort du duc d'Orléans (1723) (La Maison de Bourbon). Trop ami des plaisirs, il prit peu de soin des affaires, abandonna le gouvernement à sa maîtresse, la marquise de Prie, et au financier Pâris-Duverney, et se rendit odieux par la création d'impôts vexatoires. Le cardinal Fleury, précepteur de Louis XV, profitant du mécontentement général, lui fit retirer la ministère et le fit exiler par le jeune roi à Chantilly, en 1726. On le connaissait sous le nom de Monsieur le Duc. Il fut père de Louis Joseph de Bourbon, plus connu sous le nom de Prince de Condé.
Bourbon (Louis Henri Joseph, duc de), prince de Condé, né en 1756, était petit fils du précédent, et fils du prince de Condé  (La Maison de Bourbon) qui se mit à la tête de l'armée des émigrés dite Armée de Condé, et fut père du malheureux duc d'Enghien. Il émigra, et commanda en plusieurs occasions l'armée royaliste, mais sans obtenir aucun succès. Il revint en France en 1814, et essaya en 1815, mais sans plus de succès, de soulever la Vendée. Il n'accompagna pas Charles X dans son exil après la révolution de 1830. Peu de temps après cet événement, on le trouva pendu dans son appartement; on prétendit alors, mais sans preuve, qu'il avait été étranglé par sa maîtresse, Mme de Feuchères; il est beaucoup plus probable qu'il avait mis fin à ses jours. Il laissa la plus grande partie de sa fortune au duc d'Aumale, 4e fils de Louis-Philippe. Il est le dernier prince qui ait porté le titre de duc de Bourbon.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.