.
-

Lobel (Mathias), plus connu sous le nom latinisé de Lobelius, botaniste né à Lille en 1538, mort à Highgate en 1616 (La Renaissance). Il étudia la médecine à Montpellier où il eut, comme Clusius, Rondelet pour maître. Il parcourut, en herborisant, le midi de la France, une partie de l'Italie, le Tyrol, la Suisse et l'Allemagne, et vint s'établir comme médecin, d'abord à Anvers, puis à Delft (La botanique à la Renaissance). 

Vers 1569 il se rendit en Angleterre, accompagna en 1592 lord Zouch dans son ambassade près de la cour du Danemark, obtint le titre de botanographe du roi Jacques Ier, et passa les deux dernières années de sa vie aux environs de Londres, auprès de sa fille, mariée à Jacques Coël.

Le principal ouvrage de Lobel, fait en collaboration avec Pierre Pena (pour les plantes du midi de la France) a pour titre Stirpium adversaria nova (Londres, 1570, in-4); on lui doit également un ouvrage intituléObservationes sive Stirpium historiae (Anvers, 1570, in-fol). Quelques matériaux d'un autre ouvrage projeté tombèrent entre les mains de Parkinson qui les incorpora dans son Theatrum.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.