.
-

La gens Livia

La gens Livia est une famille plébeienne de Rome qui compta 8 consulats, 2 censurats, une dictature, 3 triomphes (Suétone, Tib., 3). L'empereur Tibère appartenait à la gens Livia. Les noms de famille connus dans cette gens sont : Denter, Drusus, Libo, Macalus et Salinator.
Marcus Livius Denter, consul en 302, fut battu par les Eques; ce fut un des premiers plébéiens élus pontifes (299); accompagnant P. Decius, ce fut lui qui lui dicta la formule de son sacrifice volontaire

Marcus Livius Macatus défendit Tarente contre Hannibal de 214 à 209, se maintenant dans la citadelle, après la prise de la ville. 

Livia, fille de M. Livius Drusus (consul en 112) et soeur du fameux tribun de la plèbe, épousa M. Porcius Cato et fut mère de Caton d'Utique; en secondes noces, elle épousa Q. Servilius Caepio et en eut une fille, Servilia, mère de M. Brutus le meurtrier de César.

Livia Drusilla, épousa Tibère Néron, à qui Auguste l'enleva pour en faire sa femme, quoiqu'elle fût alors enceinte de son second fils Drusus. Elle se servit de son ascendant sur le fondateur de l'empire, dont la mort lui fut attribuée, dit Tacite, pour faire parvenir au trône Tibère, le premier fils qu'elle avait eu de Tibère Néron. Mais ce fils ingrat ne lui accorda aucune participation au pouvoir, et la vit mourir avec plaisir l'an 29 de J.- C.

Livia ou Livilla, née en 12 av. J.-C. morte en 31 après J.-C., fille de Drusus l'aîné et d'Antonia, soeur de Germanicus et de l'empereur Claude, fut fiancée en 1 av. J.-C. à Caius Caesar, héritier d'Auguste, épousa ensuite son cousin le jeune Drusus, fils de Tibère, qu'elle empoisonna à l'instigation de son amant Séjan (23 ap. J.-C.). A la chute de celui-ci, le crime fut révélé, et Tibère la fit tuer; d'après Dion Cassius, elle était déjà morte, et on ne put qu'abattre ses statues. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.