.
-

Gens Licinia. - Célèbre famille plébéienne de Rome, probablement originaire d'Etrurie, car le nom de Lecne se trouve souvent dans les monuments funéraires étrusques, et c'est G. Licinius Calvus Stolo qui introduisit à Rome les acteurs étrusques; on trouve cependant à Tusculum un Porcius Licinus et à Lanuvium des Licinii Murenae. Dans cette gens, les noms de famille étaient : Calvus (avec les surnoms Esquilinus et Stolo), Crassus (avec le surnom Dives), Geta, Lucullus, Macer, Murena, Nerva, Sacerdos, Varus. On trouve sans nom de famille Caius Licinius, l'un des deux premiers tribuns de la plèbe élus en 493, Quelques autres personnages, dont le plus célèbre est le poète Archias, ont aussi fait partie de la gens Licinia. 

Nous donnerons ici la biographie des Licinii Calvi qui sont les auteurs de la grandeur de la gens et généralement désignés par son nom plus que par celui de leur famille Publius Licinius Calvus fut le premier plébéien qui parvint au tribunat consulaire (400). Son fils, Publius, l'obtint en 396. Le fils de celui-ci, Caius, en fut investi en 377; il fut le premier des plébéiens qui occupa l'office de maître de la cavalerie (sou le dictateur P. Manlius, en 368). Un autre Gaius Licinius Calvus, surnommé Stolo, joua un grand rôle dans l'histoire romaine; il provoqua la crise décisive entre patriciens et plébéiens, laquelle se termina par le vote des lois Liciniae Sextiae ou lois Liciniennes qui établirent l'égalité politique. Pendant dix années consécutives (376-367), Licinius et L. Sextius son collègue furent réélus tribuns de la plèbe et représentèrent leurs propositions; il semble que ce soit seulement après un conflit a main armée qu'ils aient fini par en imposer l'adoption. Elles comportaient les mesures suivantes : 

1° Suppression du tribunat consulaire et attribution nécessaire d'un des sièges de consul à un plébéien.

2° Loi agraire interdisant de "posséder ", c.-à-d. occuper plus de 500 arpents de terres publiques ou d'y faire paître plus de 100 têtes de gros bétail et 500 de petit.

3° Règlement des dettes en réduisant le capital de celles-ci par la soustraction de toutes les sommes payées à titre d'intérêt; le reste devait être soldé en trois ans.

 4° La consultation des livres sibyllins fut confiée à un collège de dix membres (decemviri) dont moitié de plébéiens, afin d'éviter que les patriciens y fissent introduire des textes falsifiés en leur faveur. 

Après le triomphe de ses propositions, Caius Licinius Stolo fut élu consul en 364 et 364; il transgressa lui-même sa loi agraire et fut condamné à une grosse amende en 357. (A.-M. B.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.