.
-

Libes (Antoine), physicien né à Béziers le 2 juillet 1752, mort à Paris le 25 octobre 1832. Il enseigna la physique, d'abord au collège de Béziers (1772), puis à l'université de Toulouse. Privé de sa chaire par la Révolution, il vint à Paris et fut nommé professeur à l'École centrale de la rue Saint-Antoine, devenue le lycée Charlemagne. On lui doit d'excellents travaux sur diverses branches de la physique, principalement sur l'électrostatique. Il émit aussi quelques idées originales sur la formation de la pluie d'orage et sur celle des aurores boréales. (L. S.).


En bibliothèque - Outre des mémoires et articles parus dans le Journal de physique, dans le Journal encyclopédique, etc., il a publié : Physicæ conjecturalis elementa, 1788; Physique chimique, 1796; Théorie de l'élasticité (Paris, 1800, in 4); Traité élémentaire de physique (Paris, 1802, 3 vol. in-8; 2e éd., 1813); Nouveau Dictionnaire de physique (Paris, 1808, 3 vol. in-8); Histoire philosophique des progrès de la physique (Paris, 1811-14, 4 vol. in-8); le Monde physique et le Monde moral (Paris, 1815, in-8; 2e éd, 4822, 2 vol.), etc. II a collaboré au Dictionnaire d'histoire naturelle de Déterville.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.