.
-

Lenoir (Etienne), habile constructeur d'instruments de mathématiques, né en 1744 à Mer (Loir-et-Cher), reçut en 1786 le titre d'ingénieur du roi, pour avoir exécuté de la manière la plus exacte le cercle de réflexion, inventé en 1772 par Borda. II construisit peu de temps après un cercle répétiteur, qui fixa sur lui l'attention du gouverneur. Il fut chargé de la confection de tous les instruments nécessaires à La Pérouse, d'Entrecasteaux et Baudin, dans leurs voyages autour du monde, et aux savants et marins lors de l'expédition d'Égypte. En 1792, il construisit les instruments que Méchain et Delambre employèrent pour mesurer un arc du méridien terrestre.

Pictet a donné dans sa Biblioth. britannique la description du Comparateur qu'il avait fait exécuter par Lenoir, à l'effet de donner avec le plus d'exactitude possible le rapport entre les mesures anglaises et françaises. A l'exposition de 1811, il obtint une médaille d'or, et dans les suivantes il mérita de nouvelles récompenses. A la suite de l'exposition de 1819, il reçut la décoration de la Légion d'honneur.

Dans son établissement avait été construit, en 1788, le premier fanal miroir parabolique, placé sur la tour de Cordouan près de Bordeaux. Depuis il s'attacha à perfectionner les fanaux, et découvrit que plus on diminue le diamètre placé au foyer d'une parabole, et plus la lumière réfléchie devient intense. Le résultat de cette découverte est d'autant plus précieux, qu'en diminuant les dépenses il augmente les produits.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.